Cherry Blossom Festival 01 Header Img

Des festivals consacrés aux cerisiers en fleurs dans 3 destinations

La féérie des sakuras

Pour les Japonais, le printemps ne débute réellement qu'avec la floraison des cerisiers d'ornement, les sakuras. Aux mois de mars et d'avril, fêter l'arrivée du printemps dans un foisonnement de fleurs roses est cependant loin d'être une exclusivité nippone. Nous vous faisons découvrir trois festivals éblouissants consacrés aux cerisiers en fleurs.

La fête du printemps
Cherry Blossom Festival 02 Story Bg Img

Une floraison symbolique

Dans la culture japonaise, la beauté éphémère des cerisiers en fleurs symbolise la vie, leur éclosion dépassant rarement deux semaines par an. Bien que le moment exact de la floraison soit difficile à prévoir, c'est entre fin mars et fin avril que les cerisiers atteignent l'apogée de leur magnificence dans l'hémisphère nord. Une attente fébrile qui justifie l’exubérance des festivités une fois le phénomène accompli.

Cherry Blossom Festival 03 Story Video Img

Kyoto, Japon

Pique-nique à l'ombre des cerisiers en fleur

Vouée à la contemplation des cerisiers en fleurs, la tradition séculaire de l'Hanami est toujours très vivace dans la capitale impériale de Kyoto. Dès que les boutons s'épanouissent, les familles japonaises organisent dans le parc Maruyama des pique-niques interminables à l'ombre des arbres. 

Cherry Blossom Festival 04 Story Img1
Cherry Blossom Festival 04 Story Img2

Dans de petits stands éphémères, on peut se fournir en saké ainsi qu'en sucreries traditionnelles, à partager avec les admirateurs de fleurs présents sur les lieux. Poursuivez avec une promenade sur le chemin dit « des philosophes » : les cerisiers se reflétant par centaines dans l'eau du canal offrent une image délicieusement pittoresque.

Cherry Blossom Festival 04 Story Img4

Notre conseil

Prenez le train vers la ville traditionnelle voisine de Nara, qui vous offrira une vue à couper le souffle sur des montagnes coiffées de cerisiers en fleur.

Spoton Cherryblossom 1St Fame
Eric Chang / 500px
Cherry Blossom Festival 06 Story Img1
SeanPavonePhoto / iStock

Washington D.C., États-Unis

La culture japonaise à l'honneur

En 1902, le maire de Tokyo offre 3 000 cerisiers d'ornement à la ville de Washington D.C. pour sceller l'amitié unissant le Japon aux États-Unis. Une idée tout à fait excellente quand on sait qu'aujourd'hui, la ville accueille environ un million et demi de visiteurs à l'occasion du Festival national des cerisiers en fleur.

Programmé cette année du 20 mars au 16 avril, il place la capitale américaine sous le signe de la culture japonaise pendant trois semaines, à grand renfort de spectacles de danse, d'arts de la rue, de compétitions de cerfs-volants, de feux d'artifice et de stands gastronomiques. Le bassin Tidal du parc West Potomac, où se trouve la majorité des cerisiers, est le joyau du festival.

Notre conseil

Un taxi d'eau relie spécialement le quartier de Georgetown au bassin Tidal, où vous attend une vue imprenable sur les monuments dédiés à Lincoln et Jefferson, le Kennedy Center et Le Pentagone.

Cherry Blossom Festival 06 Story Img3
Cherry Blossom Festival 07 Story Video Img

Jinhae, Corée du Sud

Des milliers de cerisiers en fleur

En Corée du Sud, la petite ville portuaire et tranquille de Jinhae se transforme au printemps en paradis des amoureux. Le début du mois d'avril y sonne l'ouverture du plus grand festival national de cerisiers en fleurs grâce à la présence supposée de 340 000 arbres. C'est sur les berges de la rivière Yeojwacheon, où les cerisiers semblent s'enlacer, que les chances de réussir les plus beaux clichés sont les meilleures. 

Cherry Blossom Festival 08 Story Img1

Bordés d'arbres en fleur sur plus de 800 mètres, les quais de la gare de Gyeonghwa sont également incontournables. Les amateurs du septième art y reconnaitront le décor du célèbre film coréen « Boy Goes to Heaven » (2005).

Cherry Blossom Festival 08 Story Img2 Mobile
Insung Jeon / Getty Images

Notre conseil

Pour une expérience hautement romantique, longez en soirée les berges de la rivière Yeojwacheon décorées de lanternes et de parapluies bigarrés.

KLM

iFly Magazine

Mars 2017

Pour une expérience totale,
mettez le volume