Bucketlist Lapland 01 Header Img
WILLIS LIU / FLICKR
WILLIS LIU / FLICKR

Un hôtel au pays des aurores boréales

Un hôtel au pays des aurores boréales

L'hôtel Kakslauttanen est niché dans la neige en pleine nature, à 250 kilomètres au nord du cercle polaire Arctique. Notre reporter Iris van den Broek y a passé la nuit dans un igloo de verre à la lueur des aurores boréales.

Découvrez l'hôtel Kakslauttanen
Bucketlist Lapland 02 Story Bg Img
Iris van den Broek
Bucketlist Lapland 02 Story Img1

Iris van den Broek

« Votre igloo se trouve ici » me dit la réceptionniste en entourant son emplacement sur la carte. Je regarde par la fenêtre les mètres de neige accumulés à l'extérieur avant de considérer mes bagages. Mon regard interrogateur ne lui échappe pas : « vous trouverez dehors des traineaux qui vous aideront à les transporter » m'informe-t-elle en riant. Bien sûr, comment ne pas y avoir pensé ! Cette première expérience est déjà tout à fait palpitante.

  • Bucketlist Lapland 02 Story Bg Img
    Iris van den Broek
Bucketlist Lapland 03 Story Img2
Iris van den Broek

Un écart de température de 52 degrés

Nous sommes à la mi-janvier et il fait froid… une constatation qui frise l'euphémisme quand on sait qu'il fait - 30 °C. Heureusement, les igloos de verre sont isolés par un ingénieux système de double vitrage chauffant. Il règne à l'intérieur l'agréable température de 22 degrés, soit un écart de 52 degrés avec l'extérieur ! En sortant par la petite porte, j'ai la sensation d'être Alice au pays des merveilles. Des merveilles hivernales bien entendu.
Il n'y a plus qu'à espérer que les aurores boréales fassent ce soir leur apparition.

Bucketlist Lapland 03 Story Img1

Au cœur de la nature avec les huskys

L'hôtel Kakslauttanen se situant au milieu de nulle part, c'est une base idéale pour partir à la découverte des grands espaces lapons. Dans ce domaine, rien ne vaut un voyage en traineau à chiens. Six huskys pleins de vie m'entrainent dans la forêt à un rythme effréné. Une nature immense et paisible se dessine entre les arbres. Les sapins sont les seuls occupants de ces vastes étendues enneigées. 

Bucketlist Lapland 04 Story Img1
Iris van den Broek

L'hiver est l'époque du « tykkylumi », un mot lapon désignant la couche de glace qui reste accrochée aux arbres. Ce phénomène les transforme en sculptures qui rappellent une montagne de crème chantilly ou d'immenses chapeaux de magiciens, donnant au paysage un aspect singulier.

Bucketlist Lapland 04 Story Img2
Bucketlist Lapland 05 Story Bg Img

La magie de l'aurore polaire

La Laponie est si proche du cercle polaire qu'en janvier, le soleil peine à dépasser la ligne d'horizon. Le crépuscule est permanent, et vers 3 heures de l'après-midi, on peut dire qu'il fait déjà nuit. Les aurores boréales se font encore attendre, mais cela ne va pas durer. Alors que je suis au restaurant en train de savourer une soupe lapone au saumon, une agitation s'empare de la salle. Les gens se lèvent et se précipitent à l'extérieur, ce qui peut n'avoir qu'une seule explication : une aurore boréale ! 

Je m'emmitoufle avant de les rejoindre. Je discerne un trait blanc dans le ciel mais j'ai un doute… Puis le trait se colore en vert, mais pas en vert quelconque, en vert fluorescent ! Les traits lumineux bougent constamment, tournoient et changent de forme. Je suis littéralement éblouie ! 

L'aurore boréale nous accompagne pendant toute la soirée, ce qui me permet de l'admirer dans mon lit par le toit de l'igloo, une vue dont tous ceux qui viennent à l'hôtel Kakslauttanen espèrent secrètement profiter. C'est d'une telle beauté que je n'ai presque plus envie de dormir ! 

Bucketlist Lapland 06 Story Bg Img Mobile
Bucketlist Lapland 06 Story Bg Img

Le renne, allié des nomades

À mon réveil, l'aurore boréale a laissé la place à un ciel matinal teinté de rose et d'orange. Une pure merveille. Comme je pars en safari à rennes, je rejoins un petit village sami en compagnie d'un groupe de voyageurs. Les Sami sont une tribu nomade et les premiers occupants de la Laponie. Nous sommes accueillis par Pentti. Il est vêtu d'une tenue traditionnelle bigarrée et porte des chaussures en cuir de renne. Il a vécu toute sa vie dans ce village, une communauté d'une vingtaine de personnes, en compagnie de 140 rennes. « C'est une belle journée, pas trop froide » dit-il en nous recevant. Et oui, quand on vit près du cercle polaire, - 25 °C est une température bien agréable.

Bucketlist Lapland 06 Story Img1

Pentti prépare les traineaux dans lesquels nous nous installons. J'y trouve une couverture que je dépose sur mes jambes avec gratitude. Contrairement aux chiens, les rennes n'ont pas besoin de meneur. « Il me suivent » s'esclaffe Pentti qui embarque dans le traineau de tête. Et c'est vrai, dès que celui-ci démarre, « mon » renne se met lui aussi à avancer. Pendant une heure, nous traversons les forêts enneigées à un rythme apaisant. Le chaos de la vie quotidienne semble appartenir à un autre monde.

Bucketlist Lapland 07 Bg Img
Bucketlist Lapland 08 Story Img1
Bucketlist Lapland 08 Story Img2

L'hiver avec un grand H

Au retour, je fais une petite promenade dans le parc de l'hôtel avant d'aller rendre mes clés. Très étendu, le site de l'hôtel Kakslauttanen propose en plus des igloos de petits cabanons de bois que l'on peut également réserver. De magnifiques allées éclairées par des lanternes bordent les diverses installations. 

Bucketlist Lapland 08 Story Img3 2

La Laponie finlandaise ne ressemble en rien à ce que j'ai pu visiter jusqu'ici. La dernière grande étendue sauvage d'Europe, comme on l'appelle parfois, mérite sans aucun doute un second voyage. Pour y vivre l'hiver ultime, glacé et spectaculaire. L'hiver avec un grand H.

  • Bucketlist Lapland 09 Slideshow Img1
    Iris van den Broek
  • Bucketlist Lapland 09 Slideshow Img2
    Iris van den Broek
  • Bucketlist Lapland 09 Slideshow Img3
    Iris van den Broek

« Les traits lumineux bougent constamment, tournoient et changent de forme. Je suis littéralement éblouie ! »

KLM

iFly Magazine

Mars 2017

Pour une expérience totale,
mettez le volume