Header Memphis 1St Frame

Delta blues et grillades

Sur la route de Memphis

Un blues rythmé, des grillades fumées, l’âme d’Elvis Presley et de Johnny Cash... Iris, notre reporter iFly, vient d’accomplir un formidable roadtrip empreint de musique et de nostalgie sur la I-40 Music Highway qui relie Memphis à Nashville. Cette édition raconte la première partie de son voyage.

En route
Memphis 02 Map En
Iris Profile

Texte et photographie
Iris van den Broek

Nashville est le berceau de la musique country tandis que le rock ’n’ roll puise ses racines à Memphis. Bien que la réalité soit plus nuancée, ces deux villes ont joué un rôle majeur dans la diffusion du blues, du rock ’n’ roll, du jazz et de la musique en général à l’échelle du globe. L’autoroute I-40, également baptisée Music Highway, relie ces deux cités légendaires. Un voyage au cœur de la musique, des saveurs et de l’histoire.

  • Memphis 03 Slider 1
  • Memphis 03 Slider 2
  • Memphis 03 Slider 3
  • Memphis 03 Slider 4
  • Memphis 03 Slider 5

Petit-déjeuner de star

« Elvis aimait s’asseoir ici pour vérifier dans le miroir si des fans entraient. » La serveuse pose mon jus d’orange et me propose : « vous voulez essayer le sandwich à la banane et au beurre de cacahuète ? ». La combinaison est plutôt inhabituelle mais c’était le plat préféré du King, il est donc resté sur la carte. Il est huit heure du matin et je prends mon petit-déjeuner à The Arcade, un restaurant de Memphis. C’est le plus vieil établissement de la ville et le lieu où Elvis venait souvent passer un moment. C’est à Memphis que tout a commencé pour cette immense idole de la musique. Sa propriété, Graceland, attire encore des milliers de visiteurs par jour.

Memphis 04 Elvis Lunch 1

L’aménagement rétro de l’Arcade n’a pas bougé depuis les années 50 et les banquettes pastel vous ramènent en un clin d’œil au bon vieux temps. J’avale mon petit-déjeuner sous le regard vigilant d’Elvis. J’espère ne pas l’avoir trop déçu car j’ai opté pour le pancake. À la banane !

Memphis 04 Elvis Lunch 2
Memphis 04 Elvis Lunch 3

Memphis rime avec musique

Maison du blues, berceau du rock ’n’ roll... Memphis ne manque pas de surnoms. Le cœur de la ville bat au rythme de la musique et le chanteur Marc Cohn l’a conquise avec son célèbre titre « Walking in Memphis », dont la mélodie me poursuit tout au long de mon périple.

Memphis 04 Sunstudio 1

Le légendaire Sun Studio est le lieu ultime pour ressentir l’essence même de l’histoire musicale de Memphis. Le producteur Sam Philips lance ici le Memphis Recording Service en 1950 pour le rebaptiser plus tard Sun Recording Company. Elvis Aaron Presley en poussera la porte en 1954. Le reste appartient à l’histoire. Elvis n’est pas le seul à s’être servi du Sun comme tremplin. D’autres stars comme Jerry Lee Lewis (Great Balls of Fire), Carl Perkins (Blue Suede Shoes) et l’homme en noir, Johnny Cash, ont produit de grands titres sous le label du studio. Puisque nous parlons d’eux, la fameuse photo du Million Dollar Quartet est toujours accrochée aux murs. En journée, une visite guidée vous fait découvrir ces lieux si particuliers où des enregistrement sont organisés une fois la nuit tombée. N’oubliez pas de chantonner dans le micro où le King a fait résonner sa formidable voix.

Memphis 04 Sunstudio 2
Memphis 04 Sunstudio 3
Memphis 04 Sunstudio 4
  • Memphis 05 Peabody L Img
    The Peabody Hotel

    Des canards au palace

    Mon hôtel lui-même, l’élégant Peabody, possède sa propre histoire musicale. Dans les années trente et quarante, il servait de lieu de diffusion à la radio CBS. Le Peabody est l’un des plus anciens et des plus beaux hôtels de Memphis. On ne vous y traite pas en hôte mais en résident. Tout comme les canards qui vivent sur le toit et représentent la plus grosse attraction de l’établissement. Tous les jours à 11 heure du matin et cinq heures de l’après-midi, une foule se presse dans l’imposant foyer. Ils viennent assister à la célèbre cérémonie des canards durant laquelle les palmipèdes ont la priorité absolue. Un curieux ballet durant lequel le Maître des canards, sanglé dans son uniforme rouge, conduit les canards de l’ascenseur à la fontaine du foyer et le soir, de nouveau vers l’ascenseur pour rejoindre les toits. Alors que dans tout autre hôtel, le bouton « Penthouse » souligne votre réussite sociale, au Peabody, il faudra tolérer que le « Duck Palace » occupe le symbolique dernier étage.

    Memphis 06 Peabody 1
    Memphis 06 Peabody 3
    Memphis 06 Peabody 2
    Memphis 06 Peabody 4

    Memphis, royaume des grillades

    Memphis ne se résume pas à la musique, les grillades font aussi partie de la culture locale. Le sud des États-Unis, The South, est connu pour sa cuisine très particulière. Les grillades dominent la carte des restaurants de la ville, on les sert sous une forme dénommée barbecue qui n’a rien à voir avec nos barbecues de jardin. Le barbecue est une façon d’accommoder la viande avec un certain type d’herbes et des sauces fumées. Bien que toutes les viandes puissent faire partie des ingrédients, le barbecue local fait la part belle à la viande de porc.

    Memphis 06 Bbg 1
    Memphis 06 Bbg 2

    Après m’être renseignée ici et là sur la meilleure adresse pour déguster des grillades, je me rends compte que chaque local a sa petite préférence. Les adresses qui reviennent le plus souvent ? Central BBQ pour les nachos et le porc braisé, Leonard’s pit barbecue pour les sandwichs et bien sûr les côtelettes de Charles Vergos’ Rendezvous.

    • Memphis 07 Charles Vergos L Img

      Une cave pleine de saveurs

      J’ai de la chance, cet établissement se trouve juste en face de mon hôtel. Dans la ruelle est un peu sombre se détache la très reconnaissable enseigne de Charles Vergos’ Rendezvous. Le restaurant est installé dans une cave. Des photos et d’anciennes plaques minéralogiques décorent les murs et les sonorités du delta blues remplissent l’espace. Le lieu est en règle général bondé et les clients font la queue dans la rue avant d’être appelés à l’intérieur par un microphone.

      Memphis 08 Charles Vergos 1
      Memphis 08 Charles Vergos 2
      Memphis 08 Charles Vergos 3

      Le côtelettes de Vergos sont un concept depuis plus de soixante-dix ans. Cela fait trois générations que la marque œuvre dans cette cave pour produire les meilleures « Memphis-style ribs ». Mais qu’est-ce qui les rend donc si spéciales ? « Nous les grillons sur du charbon de bois » me révèle Bobby, le chef cuisto. Il ouvre la porte d’un immense four pour me faire admirer les fameuses côtelettes et une onde de chaleur suivie d’un nuage de vapeur me frappe le visage. « On y passe en moyenne 3 700 kilos de côtelettes en cinq jours » poursuit-il. Mais le charbon de bois n’explique pas à lui seul cette réussite. Le mélange d’herbes séchées qui les recouvrent, le dry rub, leur procure leur saveur unique. On raconte que les dry rubbed ribs ont été inventées ici. Quoi qu’il en soit, elles sont à s’en lécher les doigts. maintenant que mon estomac est bien garni, place à la musique !

      Memphis 08 Charles Vergos 4
      Memphis 08 Charles Vergos 5
      • Memphis 09 Beale L Img

        Ça swingue à Beale Street

        Aujourd’hui encore, Beale Street est le cœur battant de Memphis. Des petits groupes de musiciens s’y produisaient déjà en 1860 et dans les années 1940, la rue vibrait au son des clubs de jazz et de blues. Elvis y furetait avant de percer, cherchant l’inspiration dans ce bouillonnement créatif. Les clubs s’y sont multipliés mais peu de choses ont changé depuis. Je déambule dans la Beale noyée dans une cacophonie sonore. Le samedi soir n’est même pas encore en vue et des groupes jouent en boucle de la musique live. Je passe de club en club, au lieu, comme dans toute autre ville, de passer de bar en bar.

        Memphis 10 Beale 1
        Memphis 10 Beale 2

        Je commence mon exploration musicale au coin de la rue chez B.B. King Blues pour faire le plein de...blues, je poursuis chez King’s Palace Cafe pour une dose de jazz et je termine au Rum Boogie Café. On y sert du poisson-chat frit (la chanson de Marc Cohn me trotte à nouveau dans la tête : « They got catfish on the table... ») et des barbus m’entraînent dans les sons énergiques de leurs guitares. Aller se coucher ne fait ici pas partie des options.

        Memphis 10 Beale 3
        Memphis 10 Beale 4
        Memphis 10 Beale 5

        Le musée de la soul

        Le matin suivant, je me prépare à quitter Memphis. Heureusement, la visite du Stax Museum of Soul est encore au programme. Magasin de disques installé dans un ancien cinéma, Stax est devenu une des maisons de disques les plus influentes des années soixante. Le musée logé dans le bâtiment original rend hommage à la musique soul. À l’intérieur, les murs sont recouverts de disques, la piste de danse vous accueille pour danser sur des titres produits par Stax et les studios d’enregistrement laissent le visiteur bouche bée. L’âme de la soul est décidément bien vivante.

        Memphis 10 Museum Soul 1
        Memphis 10 Museum Soul 2
        • Memphis 11 Museum Soul L Img

          Déjeuné sous un casque de coiffure

          Après le porc braisé et les côtelettes de ces derniers jours, je meurs d’envie d’avaler un déjeuner léger, mais dans un lieu bien particulier. Le Beauty Shop qui se dresse dans le quartier branché de Cooper-Young fut autrefois le salon où Priscilla Presley, l’ex-femme d’Elvis, faisait réaliser sa permanente et sa teinture. Les casques et les lavabos ont été intégrés au décor. Le bar a récupéré les anciens bacs à shampoing et les fauteuils de coupe de l’époque garnissent des petits salons privés.

          Memphis 12 Beautyshop 1

          Un client me confie que certains casque de coiffure fonctionnent encore : « très pratique si vous venez de prendre une averse » ironise-t-il. On raconte que le restaurant est parfois appelé par des clients intéressés par un soin de beauté. Tout ceci appartient au passé mais le menu guérit de toutes les déceptions. La devise très appropriée du Beauty Shop est « Look good. Eat good. » et la carte est bien entendu truffée de plats sain et savoureux. De la cuisine américaine sans calories inutiles.

          Memphis 12 Beautyshop 2
          Memphis 12 Beautyshop 3
          • Memphis 13 Elvis L Img

            D’Elvis à Tina Turner

            J’emprunte la I-40 à partir de Memphis. La Music Highway va jusqu’à Nashville et le trajet offre bien des escales musicales. Ma première destination est Brownsville, la ville de naissance de Tina Turner. À deux pas de l’autoroute se dresse le West Tennessee Delta Heritage Center, un institut dédié à la musique et au Delta du Tennessee, mais surtout connu comme le Tina Turner Museum. L’ancienne école en bois où Anna Mae Bullock, véritable nom de Tina, a passé sa carrière scolaire, a été métamorphosé en minimusée rempli de ses excentriques costumes de scène.

            Memphis 14 Tina Turner 1
            Memphis 14 Tina Turner 2
            Memphis 14 Tina Turner 3

            Feu, viande et fumée

            Dans le registre gastronomique, Brownsville peut se vanter de posséder une autre Turner talentueuse : Helen Turner, la reine du barbecue. Cette dame cuit sa viande sur feu nu dans le fumoir de son arrière-cour. Le BBQ dans sa forme la plus pure. Pas de chichis : du feu, de la fumée et de la viande. Point. Helen prépare tous les jours sa viande pour le lendemain dans la chaleur étouffante de son fumoir. « La fumée est une véritable agression pour les yeux mais avec le temps, je m’y suis habituée » nous raconte-t-elle. À dix heures du matin, le Bar-B-Q d’Helen est ouvert aux clients jusqu’à ce que la viande du jour soit vendue. Sa popularité est telle que les journées ne sont pas longues.

            Memphis 14 Bbqueen Helens 1
            Memphis 14 Bbqueen Helens 2
            Memphis 14 Bbqueen Helens 3
            Memphis 15 Nashville L Img

            En route vers Nashville

            Dans la prochaine édition d’iFly, vous découvrirez le second volet de cet incroyable roadtrip, quand la I-40 arrive à Nashville.

            Loading...

            iFly KLM magazine est en cours de téléchargement