Nature Sterrenkijken 00 Header

Sur la piste des

Constellations

Une farandole de couleurs et des spirales psychédéliques illuminent un paysage sombre et lugubre. Le ciel nocturne de l’arrière-pays australien prend vie sous la baguette de Lincoln Harrison. Pendant que la terre tourne sur son axe, ce photographe au style singulier imprime la course des étoiles en s’armant de patience et de techniques de pointes.

Regardez les photos
Nature Sterrenkijken 01 Intro Bg
Nature Sterrenkijken 01 Intro Profile

Lincoln Harrison photographie le paysage australien et ses séries de ciels étoilés, de paysages de montagne et d’étendues aquatiques nous prennent littéralement de court. Son talent se révèle par hasard lorsqu’il commence une série de photos de paysages. Aujourd’hui, son travail est publié dans le monde entier, y compris dans les magazines spécialisés N-Photo et LENS.

Nature Sterrenkijken 02 Haarscherp

Un monde contrasté

Des rochers rouges se découpent nettement à l’avant-plan d’une spirale céleste. La rugosité de leur surface est presque palpable. Harrison a photographié ce décor extraterrestre dans le parc national des Pinnacles en Australie. « J’ai d’abord pris une photo la plus nette possible au coucher du soleil, puis je l’ai combinée avec des clichés d’étoiles pris pendant la nuit. »

Nature Sterrenkijken 03 Nachtenlang

Des nuits derrière l’objectif

D’une beauté fascinante et presque irréelle, les photos de Lincoln Harrison sont le résultat de nuits passées derrière l’objectif. « J’utilise une vitesse d’obturation particulièrement lente située entre 20 minutes et jusqu’à 15 heures. » Profitant du mouvement de la terre, Harrison zoome au moment où la galaxie s’engouffre dans l’objectif. Rapidement pour un rendu explosif, plus lentement pour une spirale multicolore.

Nature Sterrenkijken 04 Onzichtbaar

Les couleurs révélées

Les étoiles n’ont pas la même température ni la même couleur, mais l’œil nu les perçoit comme étant blanches. Quand les nuits sont claires, une exposition particulière permet à Harrison de fixer les couleurs vives. « Cette image a quelque chose de spécial. On a l’impression que le soleil se lève, mais en réalité le ciel ne s’est jamais vraiment obscurci cette nuit-là. Les lumières de la ville de Melbourne brillent à l’horizon, à 150 kilomètres du site. »

Loading...

iFly KLM magazine est en cours de téléchargement