Spot On Death Valley 01 Header
Eric Lo | Getty Images
Eric Lo | Getty Images

La beauté désertique de la

vallée de la Mort

Le parc national américain de la vallée de la Mort est souvent réduit à une étendue aride carbonisée par le soleil. En dépit des conditions défavorables, la vie lutte et prend racine. En dessinant des paysages somptueux, la nature a joué ici une de ses plus grandioses partitions.

Découvrez la vallée de la Mort
Spot On Death Valley 02 Intro Map

Un paysage marqué par les extrêmes

La vallée de la Mort est un territoire défini par des superlatifs. Avec une surface de plus de treize mille kilomètres carrés d'espaces naturels protégés, c'est la plus grande étendue sauvage des États-Unis (en dehors de l'Alaska). C'est également le parc national le plus chaud et le plus aride du pays. La vallée, qui fait partie intégrante du désert des Mojaves, est encerclée de montagnes qui repoussent une grande partie des nuages. Ces empêcheuses de pleuvoir en rond expliquent en partie pourquoi l'été, le mercure grimpe facilement au-dessus des 50 degrés Celsius.

Le paysage est-il lunaire et monotone ? Bien au contraire. Malgré ce nom menaçant, imaginé par des chercheurs d'or éreintés par leur vie dans la vallée, la vie y est bel et bien présente. Le soleil, le vent, et l'eau – vous avez bien lu – ont forgé un paysage truffé de sites géologiques d'exception.

Destination : la vallée de la Mort, États-Unis
Situation géographique : à la frontière de la Californie et du Nevada, 260 km à l'ouest de Las Vegas.
Liaisons KLM : au moins 8 fois par jour à partir d'Amsterdam et vice versa, avec une escale sur le trajet. À partir de juin 2019, KLM lance des vols directs entre Amsterdam et Las Vegas.

Spot On Death Valley 03 Intro Stroke Skull

   

Spot On Death Valley 04 Devils Goldcourse

Le parcours de golf du diable

Des cristaux de sel à perte de vue

Imaginez le terrain de golf le plus impraticable qui soit. L'herbe est drue, le sol est rempli de bosses, de fentes et de creux. Cette image n'est rien en comparaison des conditions qui règnent dans la plus grande étendue salée de la vallée de la Mort : un sol si tourmenté que selon les mots d'un ancien guide touristique, seul le diable serait capable d'y jouer au golf. Les cristaux de sel proviennent d'un lac archaïque dont l'eau s'est progressivement évaporée. L'eau et le vent ont ensuite façonné cet énorme gruyère en perpétuelle évolution. Les amoureux des paysages excentriques pourront y tenter un trou en un !

Spot On Death Valley 05 Darwins Falls Videoloop

      

La cascade de Darwin

Un soupçon de fraîcheur au cœur du désert

La cascade de Darwin est la preuve éclatante de la présence de l'eau dans la vallée de la Mort, et c'est la plus belle chute du parc. Ses 24 mètres de haut sont alimentés par une source souterraine qui garantit un apport en eau toute l'année. La cascade, dissimulée dans une étroite gorge, offre aux randonneurs une halte rafraîchissante opportune en plein milieu du désert. La nature profite aussi de cette manne : dans les environs, les plantes vertes prolifèrent et les cailles locales viennent régulièrement subtiliser quelques gouttes.

Zabriskie Point et Dante’s View

Le plus beau panorama sur la vallée

Pour apprécier la majesté aride de la vallée de la Mort à sa juste mesure, il faut prendre de la hauteur. En se rendant par exemple au point de vue de Zabriskie, qui offre un panorama très photogénique sur l'ensemble du parc. Les collines de sédiments érodés s'étendent à l'horizon dans un savant plissage naturel, les falaises de la cathédrale rouge servant de toile de fond. Vous n'avez pas votre content de contemplation ? Dante’s View, le point de vue de Dante, vous permet aussi de poser un regard panoramique sur la vallée.

Spot On Death Valley 06 Zabriskie Point

   

Les dunes Eureka

Un mystérieux bourdonnement

Ne vous affolez pas, vos oreilles ne vous jouent aucun tour. Le bourdonnement monotone que vous percevez dans les dunes Eureka est provoqué par le jeu du vent dans les grains de sables. Mais ces immenses dunes qui culminent à 200 mètres de hauteur possèdent une autre caractéristique étonnante. À la suite d'une petite pluie, elles aspirent l'eau comme une éponge et la retiennent sous la surface du sol. Elles maintiennent ainsi en vie trois espèces de plantes qui ne poussent nulle part ailleurs dans la vallée. L'onagre, qui parsème la dune de corolles blanches et roses au cours de la nuit, est l'apparition la plus élégante des trois.

Spot On Death Valley 07 Dunes
Matteo Colombo | Getty Images

   

Spot On Death Valley 08 Artist Palette

   

Artist’s Palette

Une explosion de couleurs

Au moment où vous pensiez que la vallée de la Mort vous avait dévoilé tous ses charmes, la nature vous surprend à nouveau avec les couleurs chatoyantes de l'Artist's Palette. Si dans le reste du parc national ce sont les teintes de gris qui dominent, on a tout à coup l'impression qu'un immense chevalet de peintre est tombé à la renverse. Le paysage passe du vert d'eau au rose pâle en passant par le bleu azur. Il y a des millions d'années, une série d'éruptions volcaniques a superposé sur le site des strates rocheuses. Le ruissellement de l'eau a provoqué des réactions chimiques et fait naître cette palette bigarrée.

Loading...

iFly KLM magazine est en cours de téléchargement